Comment maximiser le développement des savoir-être en situation de travail

Renée Parent à la une

À deux semaines du Bootcamp stratégies de formation, Ellicom est très heureuse de vous présenter un avant-goût des thématiques abordées par ses conférenciers. Le 1er juin, de 13 h 30 à 14 h 45, Renée Parent, conseillère en développement à l’Institut coopératif Desjardins (ICD) ayant plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine de la formation et Johanne Fournier, également conseillère à l’ICD, vous présenteront un atelier à propos des défis que comporte le développement des savoir-être, notamment sur l’enjeu du temps et le soutien requis à l’apprenant.

 Par Renée Parent

Un sujet délicat

Lorsqu’on s’investit dans la formation d’employés pour les rendre compétents en situation de travail, on s’attarde naturellement aux savoirs et savoir-faire essentiels à la tâche. Toutefois, leur apprentissage ne saurait être complet sans le développement de savoir-être pour assurer la performance souhaitée. Aborder les savoir-être, c’est plus délicat; on ne sait souvent pas trop comment faire. On touche ici à une corde sensible : la dimension « ÊTRE » de l’employé. N’est-ce pas personnel? Peut-on vraiment amener un employé à changer sa manière d’être? Est-ce que l’employé doit changer sa personnalité?

Des attentes claires

Selon H. Boudreault, expert du développement de savoir-être, il est important de distinguer le savoir-être personnel et professionnel. La personnalité est du domaine personnel. Par contre, toute organisation a des attentes envers ses employés à l’égard des attitudes et comportements à adopter pour refléter sa culture d’entreprise, pour atteindre certains objectifs d’affaires ou pour assurer le bon fonctionnement des équipes de travail. En ce sens, il est nécessaire de cibler les savoir-être professionnels attendus.

 

Un processus magique?

Une fois que les comportements et attitudes sont ciblés, il importe d’assurer leur développement en tenant compte de la situation des apprenants. Comment y arriver? Voilà un défi de taille. Comment faire pour que la magie s’opère, pour que les comportements attendus se manifestent? Il y a toute une méthodologie à maîtriser et qui s’appuie sur des principes à respecter afin de maximiser le développement de savoir-être et de s’assurer que la formation produise les effets escomptés.

À l’Institut coopératif Desjardins, notre université d’entreprise, nous avons déterminé au courant des deux dernières années des pratiques gagnantes inspirées d’une vigie et d’expériences auprès d’apprenants.

 

Cinq principes clés

Le développement de savoir-être en situation de travail est exigeant. Cela demande de changer certains comportements souvent ancrés dans des croyances. On touche le cœur, on touche à des valeurs.

 

Pour y parvenir, nous nous sommes appuyés sur cinq principes établis pour assurer un développement optimal des savoir-être dans nos programmes de formation et favoriser la pérennité des apprentissages.

  1. Assurer l’ouverture, la motivation et l’engagement
  2. Favoriser la connaissance de soi
  3. Permettre à l’apprenant de reconnaître sa progression en continu et les effets sur sa performance
  4. Contextualiser les objectifs et les activités de développement aux enjeux et défis de la situation de travail
  5. Prévoir une période de temps réaliste et du soutien pour permettre le changement de comportement

Cas vécus et leçons apprises

Pour :

  • découvrir comment nous avons appliqué concrètement ces principes dans des activités de développement;
  • découvrir quelques-unes des formules pédagogiques associées à ces principes;
  • identifier les acteurs clés à mettre à contribution ainsi que leur rôle pour assurer le développement des comportements attendus chez les employés; et
  • découvrir comment la magie s’opère…

… inscrivez-vous sans tarder à notre atelier dynamique!

_____________________________________________________________________________

Passionnée par le développement humain, Renée Parent est psychologue organisationnelle. Forte d’une expérience de vingt ans à titre de consultante, elle a développé une expertise autour de deux principaux axes : la gestion du développement des compétences et le développement de leaders et d’équipes. Conseillère en développement au sein de l’université d’entreprise de Desjardins depuis un an et demi, elle coordonne un mandat consacré à l’élaboration d’approches innovatrices et performantes pour le développement de savoir-être en appui à l’objectif stratégique de Desjardins en matière d’expérience membre et client. Excellente communicatrice, elle apporte une touche originale à ses interventions qui en assure l’efficacité.

Johanne Fournier, conseillère en pédagogie et en développement de compétences, œuvre chez Desjardins depuis neuf ans. Elle y assume le leadership de l’évolution de la méthodologie de conception de formation, en plus d’être instigatrice des travaux portant sur la détermination des comportements et des savoir-être attendus par l’organisation, de même que sur l’évolution des pratiques de développement de compétences liées aux savoir-être.

réservez votre place- 2

Laisser un commentaire

Seul votre prénom et commentaire seront affichés sur le blogue. Les autres informations resteront confidentielles.