Les bonnes pratiques dans l’utilisation d’Articulate Storyline : L’option « DÉCIDER AUTOMATIQUEMENT »

Good-practices-Articulate-Storyline
Par Danny Veilleux, Concepteur graphique à Ellicom

Pourquoi laisser au hasard ce que vous pouvez simplement contrôler en évitant d’utiliser l’option « Décider automatiquement »?

En effet, cette option, présente dans différents menus de Storyline, existe pour simplifier la vie de l’intégrateur. Dans certaines situations bien précises, le logiciel « décidera pour vous » du comportement à appliquer pour un écran ou un calque donné.

Bonnes-pratiques-Articulate-Storyline-Décider-automatiquement-diapositives Bonnes-pratiques-Articulate-Storyline-Décider-automatiquement-calques-diapositives

Toutefois, bien que pratique, cette option peut avoir certaines répercussions négatives sur le comportement de votre formation, surtout lorsque vous publiez pour appareils mobiles (HTML5) ou utilisez le standard SCORM 1.2.

Dans ce bref article, je vous invite à comprendre et démystifier les paramètres du logiciel utilisant cette option, soit « Lors d’une nouvelle visite » et « Autoriser la recherche ». Vous pourrez ainsi prendre en main la performance de vos formations et ne rien laisser au hasard!

x

« Réinitialiser l’état initial » ou « Reprendre l’état enregistré » – propriétés de l’écran et des calques de l’écran

 

Bonnes-pratiques-Articulate-Storyline-Décider-automatiquement-diapositives-reprendre« Reprendre l’état enregistré » force l’écran à se rappeler son état au moment où l’apprenant quitte la page.

Il faut savoir que, sur un appareil mobile, cet état est stocké dans la mémoire de l’appareil. Il faut donc limiter le nombre d’écrans avec ce paramètre afin de ne pas trop ralentir l’exécution du cours.

De plus, sous le standard SCORM 1.2, un nombre limité de caractères est imposé sur le « suspend data » (fichier de communication transmis au LMS). Le paramètre « Reprendre l’état enregistré » ajoute énormément de caractères sur ce dernier étant donné qu’à la réouverture de la capsule, le LMS doit se souvenir de chaque écran ainsi que de chaque calque possédant le paramètre « Reprendre l’état enregistré ».

x

Lorsque le « suspend data » est saturé, des fonctionnalités telles que le « bookmarking » et la remontée de notes / d’états de complétude cessent de fonctionner.

Posez-vous donc les questions suivantes : est-ce nécessaire que la formation se rappelle l’état final de l’écran? Si je reviens sur cet écran, est-ce acceptable que l’écran redémarre du début?

Si cela n’est pas un enjeu, préconisez toujours l’option « Réinitialiser l’état initial » afin d’éviter de saturer le « suspend data » ou l’appareil mobile sur lequel vous visionnez la capsule.

Cette logique est également valable pour les calques présents à l’intérieur d’un écran (option accessible à partir de la section « Nouvelles visites » des propriétés du calque).

x

« Autoriser la recherche »… OUI ou NON?

Bonnes-pratiques-Articulate-Storyline-Décider-automatiquement-diapositives-recherche

Dans le but d’avoir le plein contrôle sur sa capsule, on devrait toujours régler le paramètre « Autoriser la recherche » à OUI ou à NON.

La question est donc : comment déterminer le paramètre à utiliser et quand le choisir?

x

x

x

x

x

x

x

x

Pour y répondre, notons tout d’abord que ce paramètre décide de ce que la « barre de recherche » contrôle.

Bonnes-pratiques-Articulate-Storyline-Décider-automatiquement-barre-de-recherche

Si le paramètre « Autoriser la recherche » d’un calque est réglé à OUI, le défilement de la barre de recherche, le bouton « Jouer »/« Pause » ainsi que le bouton « Rejouer » contrôleront ce même calque (et non le calque de base). En cliquant sur « Rejouer » par exemple, l’apprenant va recommencer le calque (et non l’écran au complet).

Si le paramètre « Autoriser la recherche » d’un calque est réglé à NON, le défilement de la barre de recherche ainsi que ses boutons contrôleront l’écran au complet, ce qui veut dire qu’un apprenant cliquant sur « Rejouer » recommencera l’écran au complet.

Pour déterminer si vous devez sélectionner OUI ou NON, posez-vous la question suivante : si l’apprenant clique sur le bouton « Rejouer », que devrait-il se passer? L’écran complet devrait-il recommencer ou simplement le calque dans lequel l’apprenant se trouve?

En règle générale, s’il y a de la narration dans un calque, le paramètre « Autoriser la recherche » devrait être réglé à OUI, donnant ainsi le contrôle à l’apprenant sur cette narration.

x

En résumé

Finalement, en paramétrant notre capsule pour ne pas laisser le logiciel décider automatiquement pour nous des comportements à adopter :

  • Nous aurons un meilleur contrôle sur notre capsule.
  • Nous permettrons à l’appareil mobile d’utiliser sa mémoire pour d’autres tâches plus lourdes (et lui éviterons ainsi des pannes inattendues).
  • Nous préserverons un espace précieux dans le « suspend data » (valide surtout pour le standard SCORM 1.2), permettant ainsi à la capsule de remonter l’information convenablement au LMS (état de complétude, « bookmarking », etc.).

En choisissant la bonne option pour la bonne situation, vous aurez un meilleur contrôle sur votre capsule et serez en mesure d’éviter des pépins lors de la diffusion de vos cours, que ce soit sur appareils mobiles ou sur un LMS.

Bon développement!

x

Danny Veilleux, Concepteur graphique à Ellicom

Laisser un commentaire

Seul votre prénom et commentaire seront affichés sur le blogue. Les autres informations resteront confidentielles.