Des salles de cours flexibles et mobiles

sb10069478b-001

L’école comme nous la connaissons aujourd’hui existe depuis plusieurs centaines d’années et nous provient des sociétés européennes. Il est évident que le système d’éducation a connu une évolution marquée depuis cette époque mais les fondements restent sensiblement les mêmes, ce qui représente des enjeux considérables pour la société actuelle dans laquelle nous vivons. Le mode de vie est de plus en plus effréné et l’accessibilité aux technologies de l’information et de la communication est de plus en plus facile. Le système d’éducation est nécessairement  influencé par cette modernité et de nouvelles méthodes d’apprentissage plus flexibles et globales font leur entrée dans la société.

En réponse à ce contexte changeant, je veux vous exposer une des approches que nous avons développée pour répondre à cette globalisation des savoirs : les écosystèmes de formation. Les écosystèmes de formation sont basés sur une approche multimodale d’apprentissage. Ceci consiste en un éventail de stratégies de formation virtuelles et sociales regroupées en trois composantes majeures.

La première composante offre une approche co-construction / co-développement qui prône le travail d’équipe et l’apprentissage par les pairs. Grâce à l’outil de collaboration du programme, les étudiants peuvent partager leurs questionnements ou même travailler sur des activités de résolution de problèmes. Pour ce qui est de l’apprentissage par les pairs, il se fait à travers des activités de lecture et de rédaction pour lesquelles les étudiants reçoivent les commentaires et conseils de leurs semblables. Selon moi, l’entraide et la collaboration contribuent inévitablement à la réussite de l’apprenant et des objectifs communs.

La deuxième composante est basée sur une approche de micro-learning présentant différents parcours d’apprentissage numérique qui comportent des activités interactives et  des médias comme des vidéos, des diaporamas, des animations, des simulations, des laboratoires virtuels, des jeux d’apprentissage et des documents électroniques. Chacun des modules guide l’étudiant à travers le contenu du cours et des fonctionnalités lui permettent d’interagir avec le programme. Je trouve important qu’il y ait des interactions tout un long du processus d’apprentissage, ce qui souvent allège la matière.

La troisième composante est celle du centre d’évaluation et consiste en des auto-évaluations, des évaluations formatives et sommatives, des évaluations par ses pairs ainsi que des grilles d’observation.

Dans l’écosystème, l’étudiant peut ensuite prendre connaissance de l’évolution de son apprentissage à l’aide de tableaux de bords dynamiques qui illustrent la maîtrise des objectifs. Je peux vous assurer que les écosystèmes de formation plaisent à la génération Y qui préfère naviguer à travers les cours dans l’ordre qu’ils le veulent avec un seul et même objectif, apprendre ce qu’ils ne maîtrisent pas. C’est pour cette raison que bon nombre d’entre eux commencent par faire un test de connaissances avant même de suivre le cours de sorte à cibler ce qu’ils ne savent pas.

Je crois que cet exemple de stratégies de formation illustre bien l’avantage des écosystèmes adaptables selon les besoins de l’apprenant. Chaque étudiant peut ensuite apprendre à son rythme, au moment où il le veut et quand il le veut. C’est une solution flexible et mobile qui permet d’être acteur de son apprentissage.

Discussion

  • J’aime bien ce regard que vous apportez sur le modèle d’éducation (sens le plus large qui englobe plusieurs âges et niveaux).
    L’histoire de l’apprentissage a utilisé cette approche, si nous regardons avec le recul de l’histoire des premières sociétés sédentaires, mais a vite été remplacé par le structure linéaire descendante que nous « vivons » (subissons) depuis plusieurs cycles de l’histoire de l’humanité comme vous le dites si bien.

    Si je peux me permettre cette opinion, celle de dire que l’éducation d’aujourd’hui a besoin de s’émanciper et de libéraliser dans le sens le plus humain qui soit.

    Le gros challenge des spécialistes en formation et en éducation sera de toujours s’assurer que la solution dite pédagogique soit en permanence humaine et centrée sur les personnes.

    Les adultes aiment apprendre, surtout auprès de leurs pairs dans la même industrie.
    Il est à souhaiter et espérer que ce modèle que vous offrez soit suivi et inspire tant les entreprises que le domaine de l’éducation ouverte et publique !

    Le choix est clair, du moins pour moi: avoir une tête bien faite qu’une tête trop remplie !

      Répondre
      • Patrick Duperré

        Merci Michel pour ton commentaire et tes précisions.
        Ton expertise est toujours appréciée.
        Amicalement,
        Patrick

          Répondre
      • Intéressant ce vocable d’écosystème! J’aurais aimé voir dans ce billet quelques captures d’écrans ou photos pour mieux imaginer la dynamique dont vous parlez. L’adaptabilité y semble très importante oui, mais sans pour autant laisser pour compte l’importance de la mesure et évaluation sous différentes formes. J’aimerais connaître la flexibilité quant au travail collaboratif et au travail individuel dans ces programmes: est-ce que les apprenants ont également la possibilité de moduler la proportion de temps qu’ils consacrent aux activités individuelles ou collectives en fonction de leurs besoins/inclinaisons?

          Répondre
          • Patrick Duperré

            Bonjour Geneviève,
            Il va s’en dire que la démarche pédagogique des écosystèmes repose sur des outils technologiques. Les interfaces peuvent être adaptées graphiquement aux besoins des apprenants et des clients. Ce qui est important, ce sont les règles qui régissent les interactions entre les apprenants, les fonctionnalités d’accès aux contenus et les principes techniques du module de co-construction. La gestion du temps est toujours de l’essor de l’apprenant surtout dans les activités individuelles. En ce qui concerne les activités collectives, les apprenants contribuent selon leurs disponibilités tout en assurant l’atteinte des objectifs individuels et collectifs.

              Répondre

          Laisser un commentaire

          Seul votre prénom et commentaire seront affichés sur le blogue. Les autres informations resteront confidentielles.