La rédaction pédagogique : conjuguer style et précision

Rédaction_pedagogique

Bien ficelé et dynamique, votre scénario sert admirablement la stratégie d’apprentissage destinée à atteindre vos objectifs pédagogiques. Seulement, voilà, côté rédaction, c’est la page blanche… ou l’écran blanc. Comment coucher par écrit votre compréhension d’un contenu brut sans endormir vos futurs apprenants?

Par Jean-Philippe Côté, concepteur pédagogique à ellicom

On dit qu’une image vaut mille mots, mais la rédaction d’une formation pourrait également vous valoir mille maux si vous n’y prenez garde. Qu’ils soient narrés, imprimés sur papier ou disposés à l’écran, les mots d’une formation en ligne doivent répondre à une équation difficile qui allie précision, concision et persuasion. Pour accroître la portée et la justesse de vos textes, il existe certaines règles (non écrites, celles-là) à respecter.

 

  1. Soyez simple et efficace

En tant que professionnel de la formation en ligne, vous êtes régulièrement amené à vulgariser des processus très techniques, eux-mêmes découpés en étapes tout aussi complexes.

Un des principaux défis liés à un tel format d’écriture consiste à expliquer ces étapes de façon simple pour qu’elles soient comprises de tous, sans toutefois négliger l’aspect créatif de la formation. Autrement dit, lorsque vous rédigez une formation en ligne, vous devez vous assurer d’être compris par l’ensemble de vos apprenants, tout en mettant l’accent sur les besoins réels de votre client.

Dès lors, en règle générale, une formation en ligne ne constitue pas vraiment l’endroit idéal pour laisser libre cours à vos pulsions littéraires. Les termes de jargon inutiles, les expressions creuses, les adjectifs démesurés et les formules pléonastiques sont aussi à éviter.

Pour éviter toute forme d’ambiguïté, assurez-vous d’avoir un style épuré, sans fioritures, et de donner des instructions claires et précises pour aller droit au but. Le temps de vos apprenants est précieux.

 

  1. Soyez économe et percutant

Même une formation s’adressant à un public éduqué, conscientisé et habitué aux présentations magistrales ne fera pas beaucoup d’heureux avec des écrans surchargés et une syntaxe lourde.

C’est d’autant plus vrai si votre formation est déployée sur une plateforme mobile, dont l’espace est restreint par définition.

De manière générale, privilégiez les phrases simples aux phrases complexes. Cette structure vous permettra de ne garder qu’un seul verbe par phrase et de développer cette dernière en 15 mots ou moins.

En transposant cette méthode au scénario d’une formation en ligne, nous pourrions définir les principes directeurs suivants :

  • 1 proposition par phrase
  • 1 idée générale par paragraphe
  • 1 sujet par écran

En plus de vous permettre de structurer efficacement vos idées, cette méthode vous assure que la durée de votre écran ou même de votre capsule entière respecte aisément les critères de temps que vous vous étiez initialement fixés.

 

  1. Racontez une histoire

Présenter vos idées de façon structurée est une chose, mais encore faut-il que ces idées forment un tout cohérent. Réappropriez-vous les marqueurs de relation, ces petits mots charnières qui connectent et structurent l’information dans un ordre séquentiel.

Vos apprenants apprécieront tout particulièrement ces petits mots connecteurs, narrés ou non, qui leur permettront de se situer aisément dans leur progression.

Évidemment, la ponctuation joue un rôle prépondérant lorsque vient le temps de lier vos idées entre elles. Elle constitue également un outil puissant pour ralentir ou accélérer le rythme d’une formation, tout spécialement si vous travaillez avec des médias audiovisuels (vidéo, animation, narration, etc.).

 

  1. Répétez comme au théâtre

Prenez l’habitude de lire à haute voix votre texte définitif et tendez l’oreille pour y déceler tout passage qui pourrait accrocher. Une virgule bien placée permettra ainsi d’offrir un petit répit bien mérité à vos apprenants (de même qu’à votre narrateur)!

 

  1. Invitez l’apprenant à se lancer dans l’aventure

L’écriture est une des formes de communication idéales pour plonger un apprenant au sein d’un univers virtuel. Force est de constater, toutefois, qu’elle ne convient pas nécessairement à tous lorsqu’employée seule.

N’ayons pas peur des mots : les présentations magistrales, quel que soit leur contenu, rebutent plusieurs personnes, et sont bien souvent perçues comme étant hautaines et même franchement ennuyantes.

Pour y remédier, adressez-vous plutôt à votre lecteur en brisant le quatrième mur (l’écran) de votre formation en ligne :

  • Utilisez la voix active (le sujet effectue l’action) dans vos phrases au lieu de la voix passive (le sujet subit l’action).
  • Employez les pronoms personnels « nous » et « vous » pour personnaliser votre discours et le rendre plus accessible.
  • N’hésitez pas à créer un début de formation punché, osé et même humoristique afin d’attirer l’attention de votre apprenant et de l’inciter à poursuivre sa formation.

Avec peu d’efforts (et un petit budget), vous réussirez ainsi à créer une formation aussi immersive qu’attrayante pour vos apprenants.


Références

Legault, N. Top Writing Tips For E-Learning, https://community.articulate.com/articles/top-tips-for-writing-for-e-learning

Malamed, C. 10 Types Of Writing For eLearning, http://theelearningcoach.com/elearning_design/10-types-of-writing-for-elearning/

Clark, Ruth C. et Richard E. Mayer. e-Learning and the Science of Instruction, 2e edition, Pfeiffer, San Francisco, 2007.

Trantham, E. 5 Common Traps That Snare the Unwary E-Learning Content Writer, https://www.trainingindustry.com/e-learning/articles/5-common-traps-that-snare-the-unwary-e-learning-content-writer.aspx

 

Laisser un commentaire

Seul votre prénom et commentaire seront affichés sur le blogue. Les autres informations resteront confidentielles.