La modélisation des compétences ou comment torturer un expert!

Françoise Crevier

Vous aimeriez comprendre comment l’approche par compétences peut être bénéfique pour votre organisation? Françoise Crevier, Ph.D., cogniticienne, spécialiste en ingénierie de la formation et conférencière au Boot Camp sur les stratégies d’apprentissage, fait le point sur le sujet. Voici un avant-goût de son atelier.

Qu’est-ce que la modélisation des compétences?

D’abord, il faut se demander ce qu’est véritablement une compétence, car le concept mérite d’être défini. Une compétence est l’aptitude d’une personne à pouvoir réaliser une tâche complexe de façon efficace et professionnelle, en utilisant toutes les ressources mises à sa disposition. Par « ressources », on entend les connaissances et habiletés de cette personne, ainsi que les ressources externes dans son milieu de travail. Bref, la compétence implique d’être en mesure d’aller chercher le meilleur pour réaliser une tâche complexe et produire un livrable de qualité.

Maintenant, la modélisation des compétences consiste à prendre comme modèle un expert qui maîtrise la compétence qui nous intéresse et à le questionner – ou le « torturer » comme j’aime bien le dire – pour essayer d’expliciter cette compétence et ses exigences. La modélisation est un donc une façon de faire qui permet de créer un véritable portrait d’une compétence donnée, que l’on représente de façon très graphique.

Quelles sont les rumeurs et les conceptions erronées les plus fréquentes concernant l’approche par compétences?

Cette approche est en général méconnue et mal comprise. Cela pourrait s’expliquer, selon moi, par deux raisons. D’abord, le concept de compétence est complexe, voire abstrait. La plupart du temps, les gens n’ont pas eu l’occasion de se l’approprier comme il le faut.

Ensuite, les conceptions erronées pourraient émaner de son utilisation en milieu scolaire, alors que le ministère de l’Éducation a appliqué le concept dans les écoles primaires et secondaires. Il s’en est suivi une mauvaise presse et beaucoup de remous négatifs. Le terme compétence a en quelque sorte été « galvaudé » en étant appliqué à des habiletés de base comme lire et écrire

En vérité, les compétences devraient être utilisées foncièrement dans le milieu professionnel ou à l’université, où l’on se prépare au milieu du travail. Le concept est extrêmement porteur dans l’univers professionnel et les organisations auraient tout avantage à apprendre à l’exploiter efficacement.

Quels en sont les principaux avantages?

Exploiter efficacement l’approche revient à modéliser les compétences liées aux postes clés au sein de son entreprise. La création de ces profils de compétences comporte 3 avantages principaux:

  • bonifier les offres d’emploi et décrire avec justesse les attentes, les tâches et les responsabilités de chaque poste;
  • faciliter l’évaluation du personnel en place en offrant la possibilité de les comparer aux profils de compétences élaborés et d’identifier les forces et les lacunes;
  • réaliser un bilan exhaustif et juste des besoins de formation dans son entreprise en ayant identifié les principales lacunes.

Il s’agit d’un outil très puissant. Il y a, en ce moment, un besoin urgent pour les organisations de se tourner vers la modélisation des compétences pour optimiser la conception de formations, le développement du personnel et la gestion des ressources humaines.

 

Vous aimeriez approfondir le sujet? Participez à l’atelier de Françoise Crevier présenté dans le cadre du Boot Camp sur les stratégies d’apprentissage, le 5 juin prochain.

Laisser un commentaire