Trois livres ne traitant pas de conception pédagogique utiles aux concepteurs pédagogiques

book-1659717_960_720

Par Natalia Matusevscaia, stratège en formation

Qu’est-ce qu’un bon livre? Chaque personne en a sa propre définition. Selon moi, un bon livre en est un qui suscite de fortes émotions une fois la dernière page tournée. Qu’il s’agisse de joie, de tristesse ou de colère, un bon livre doit pouvoir provoquer ce type de sentiment profond. Dans cet article, je vais vous faire part de livres qui ont fait naître en moi différents sentiments à propos de mon activité professionnelle.

1er livre : Voler comme un artiste, d’Austin Kleon (traduction de Steal Like an Artist)

 Commençons par un livre qui a suscité en moi des sentiments partagés de consentement et d’amertume : Voler comme un artiste, d’Austin Kleon. Dans ce livre, Kleon aborde 10 aspects peu connus de la créativité, dont le fait que tout produit jugé créatif n’est jamais complètement nouveau, mais résulte en fait de l’emprunt d’une source d’inspiration existante et de son développement dans un but précis. À cet effet, l’auteur cite l’exemple de l’ordinateur personnel tel qu’on le connaît aujourd’hui, qui a vu le jour à la suite d’autres machines et concepts dont les créateurs se sont inspirés. Le livre présente ainsi dix principes à suivre pour être créatif :

 

  1. Volez comme un artiste.
  2. N’attendez pas de savoir qui vous êtes pour commencer.
  3. Écrivez le livre que vous avez envie de lire.
  4. Servez-vous de vos mains.
  5. Les projets connexes et les passe-temps sont importants.
  6. Faites du bon travail et diffusez-le.
  7. Nous ne sommes plus prisonniers de la géographie.
  8. Soyez aimable.
  9. Soyez ennuyeux.
  10. Créer, c’est soustraire.

 

L’un des principaux points ayant trouvé un écho en moi est celui soulignant l’importance d’écrire le livre que l’on souhaite lire ou, en d’autres mots, de créer ce que l’on souhaite avoir dans sa vie. Si vous n’êtes pas intéressé par le résultat d’une activité, ne la pratiquez pas. Aussi, si vous deviez, en tant que concepteur pédagogique, créer une formation en ligne que vous ne voudriez pas suivre, demandez-vous : quelle est la vraie valeur de cette formation?

 

Qu’ai-je retenu de cette lecture?

Premièrement, pour être créatif, il est avantageux de regarder autour de soi, d’explorer, de puiser dans ses racines et de s’imprégner d’idées pour imaginer la nouveauté, lui donner forme et en faire quelque chose de génial.

 

Deuxièmement, lorsque l’on conçoit une formation, il peut être utile de se mettre dans la peau de l’apprenant, de suivre le cours avec ses yeux et de repérer tout problème éventuel. Ensuite, il est possible d’apporter des améliorations. Concevez, testez, corrigez, puis répétez.

 

2e livre : Le pouvoir des habitudes de Charles Duhigg (traduction de The Power of Habit)

Humoristique, éducatif et rédigé de façon très accessible, dans un ton informel, ce livre porte principalement sur le changement des habitudes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. À partir d’exemples concrets, qui provoquent de vives réactions presque à chaque page, l’auteur explique le concept de la boucle des habitudes, qui comporte trois parties : le stimulus, la récompense et la routine. Pour modifier une habitude, il faut donc « conserver le vieux stimulus, accorder la vieille récompense, mais suivre une nouvelle routine ». Simple? Pas vraiment. Mais le livre nous aide à y parvenir.

 

Qu’ai-je retenu de cette lecture?

 J’ai retenu de ce livre trois idées que je compte mettre à profit en tant que conceptrice pédagogique :

  1. Changer ses habitudes demande beaucoup d’efforts. Ainsi, même si cela peut paraître anodin, il est important de toujours garder à l’esprit qui a pour objectif d’accroître son rendement à travers une formation. De cette façon, on peut réfléchir à la meilleure solution possible, et planifier du coaching et un soutien appropriés.
  2. Lorsque l’on organise des campagnes d’amélioration de la performance, il faut donner aux employés des outils qui leur permettront non seulement de changer leurs habitudes actuelles, mais aussi d’en développer de nouvelles.
  3. Une évaluation des besoins devrait fournir suffisamment d’informations au concepteur pédagogique pour repérer et décomposer des boucles d’habitudes existantes. L’examen de ces dernières peut être très utile à la conception de programmes de formation sur la conformité ou sur un virage culturel au sein d’une entreprise.

 

3e livre : Speaking as a Leader de Judith Humphrey (en anglais seulement)

Ce livre devrait intéresser quiconque aspire à faire figure de leader dans sa sphère professionnelle. L’idée principale avancée dans ses pages est que tout le monde peut devenir un leader, et que le leadership, au contraire de n’être qu’une affaire de charisme inné, est une compétence qui s’apprend. Pour parler en leader, l’auteure suggère de développer son intelligence émotionnelle et politique, son tact et son courage. Ainsi, lorsque l’on prend la parole, on peut le faire à titre de leader en suivant ces quatre étapes simples :

 

 

  • Penser en leader. Ce que l’on dit doit faire preuve de vision et être source d’inspiration. Pour ce faire, on doit se montrer convaincant, positif, optimiste, à l’écoute, etc. On doit aussi proposer une vision concrète et savoir l’exprimer.
  • Suivre le scénario du leader. Il ne s’agit pas ici de lire un bout de papier à haute voix, mais bien d’exposer une idée qui a été mûrement réfléchie et soigneusement structurée au préalable.
  • Utiliser le langage du leadership, c’est-à-dire être clair, professionnel et éloquent, et éviter le jargon. Étonnamment, l’auteure insiste sur le fait qu’un leader ne devrait pas faire de blagues, car le projet exposé pourrait ne pas être pris au sérieux. Autre surprise : la formulation « je pense… » devrait être évitée, car un leader doit manifester de la confiance dans ses dires et affirmations.
  • S’assurer d’être présent pour le projet, c’est-à-dire être disponible en cas de besoin, faire part de ses idées, transmettre de l’information et ne pas hésiter à demander des renseignements si nécessaire.

 

Qu’ai-je retenu de cette lecture?

Œuvrant au sein d’une entreprise offrant son expertise et des services en formation en ligne, nous faisons assurément de notre mieux pour concevoir les meilleures solutions d’apprentissage possible. Or pour être des leaders mondiaux dans la conception et le développement de programmes de formation à la fine pointe de la technologie, nous devons tout d’abord faire figure de leaders dans la façon dont nous parlons de ces programmes. Chaque fois que nous discutons avec un client, nous cultivons donc l’idée que nous sommes des professionnels à qui l’on peut faire pleinement confiance. Avant votre prochaine conférence téléphonique, faites comme moi : prenez 10 minutes pour vous préparer adéquatement et suivez les étapes décrites dans Speaking as a Leader. Cet exercice deviendra votre nouvelle routine pour assurer votre succès (nous parlions justement de créer de nouvelles habitudes!).

 

Ainsi, quelle que soit votre visée de perfectionnement professionnel, ne vous arrêtez pas seulement aux livres traitant de votre domaine. En fait, la sphère d’application prévue d’un livre importe peu; ce qui importe est que vos choix de lecture vous aident à grandir et à devenir une meilleure personne, et vous fournissent les connaissances et les compétences dont vous avez besoin pour réussir dans votre métier. Ne vous fiez pas aux couvertures!

Laisser un commentaire

Seul votre prénom et commentaire seront affichés sur le blogue. Les autres informations resteront confidentielles.